Chers Amis,

Le 30 Juin 2020,  avant son départ, Edouard Philippe a signé un décret scandaleux N° 2020-828 qui autorise la destruction de barrages de moulins après simple déclaration, sans étude préalable et sans enquête publique.

On a cependant eu le plaisir de voir  la presse nationale s'intéresser au problème de la destruction des moulins. Comme je vous l'avais indiqué, Le Canard Enchainé a publié un article dans son édition du le 19 août 2020, et le 1er septembre, c'est le site Mediapart qui s'en faisait l'écho, sou len titre L'Arrêt de mort des moulins français

https://blogs.mediapart.fr/bertrand-rouzies/blog/010920/l-arret-de-mort-des-moulins-francais

 

Deux jours plus tard, Le Figaro y allait de sa tribune, cionsacrant une pleine page à la question, en annonçant à sa Une : Enquête – Les  moulins à eau vont-ils disparaître du paysage français.

https://www.lefigaro.fr/actualité-france/les-moulins-a-eau-vont-ils-disparaitre-du-paysage-francais-20200902

Nous espérons que ces réactions en chaine feront réfléchir le pouvoir politique et administratif et sensibiliseront un large public, attaché au patrimoine de nos moulins.

L'ARAM Auvergne va adresser un courrier à Monsieur le Premier Ministre Jean Castex et à Madame la Ministre de la Transition écologique et solidaire, Barbara Pompili  (avec pour objet : Impact négatif de la loi relative à la continuité écologique sur les moulins)  et va le faire suivre aux Parlementaires d'Auvergne afin de solliciter leur soutien.

La FFAM, la FDMF, Hydrauxois, associations auxquelles nous appartenons, se joignent à d'autres associations pour lancer un recours en vue d'obtenir l'annulation de ce décret du 30 Juin 2020, et nous les soutenons.

L'administration continue sa destruction du patrimoine des moulins et certains d'entre vous ont reçu des relances de mise en demeure.

Nous restons à votre écoute.

N'hésitez pas à contacter vos Parlementaires et journaux : c'est tous ensemble que nous devons agir ! Sauvegardons nos moulins !