Samedi 1er Avril, une soixantaine de membres de l'association des amis des moulins d'Auvergne se sont retrouvés à la salle multimédia de Saugues pour une réunion sur «  l'avenir des moulins ». Jean-Claude et Monique Pulvéric avaient soigneusement préparé cette journée. Monsieur le Maire et Conseiller Départemental était là pour les accueillir dans cette belle salle qu'il avait mis à leur disposition. Il a fait une présentation de Saugues qui a donné envie à tous de revenir.

La Présidente Michèle Madebène l'a vivement remercié et félicité pour le dynamisme de sa Commune. Madame Malfant, du Cabinet généalogique du Puy, avait répondu à l'invitation de l'association. Elle a présenté ses actions pour la recherche de documents permettant d'apporter la preuve de droit fondé en titre et droit d'eau. Ensuite, une projection des nouvelles mesures législatives a été commentée par la Présidente qui a incité ses adhérents à saisir ces opportunités pour sauvegarder les moulins. Des «  moulins vivants », comme en témoigne La Route des moulins d'Auvergne. Des moulins ouverts à la visite et très divers, producteurs huile, de farine, de papier.

Guy Michot a présenté le moulin communal de Sayat remis en état par un groupe de copains qui depuis fabriquent et vendent de l'huile de noix. Le moulin se visite et de plus, est un lieu de réunions très convivial. Jean-Claude Pulvéric a dit réserver la surprise pour la visite de l'après-midi.

Norbert Gardelle, du moulin Fradet à Artonne, a présenté son moulin, atelier d'aquarelles et de fabrication et vente d'émaux sur lave réalisés par son épouse Nicole. Michel Gorisse a présenté les moulins chambres d'Hôtes, nombreux dans l'association – le sien est situé dans l'Allier, à Vernusse, le moulin Berthon. Des moulins qui, via internet, accueillent du public du monde entier et sont très sollicités.

D'autres moulins offrent des visites commentées (le moulin de Villonne, le moulin des Desniers, avec démonstration de fabrication de farine et école du pain pour les scolaires) ou accueillent du public pour diverses manifestations, concerts, mariages etc..

Avec la loi du 15 Février 2017, de nouvelles perspectives s'ouvrent pour les moulins qui souhaitent produire leur électricité. Des facilités leur sont données pour le faire (pour leur auto-consommation ou revente s'ils sont sur un cours d'eau en liste 2 dans le respect des règles établies). Des exemples ont été cités et beaucoup sont interéssés par produire cette énergie propre et renouvelable, comme le recommande la coop 21. Une projection d'une retransmission d'une émission au journal télévisé sur la 2 les a confortés dans ce choix primordial d'avenir des moulins.

L'ARAM Auvergne a toujours été très attachée à la protection de l'environnement. La Présidente leur a suggéré de procéder à un inventaire de la faune et de la flore propres aux habitats du moulin. L'association réalisera alors des panneaux qui montreront ces lieux d'habitat et de refuge que sont nos moulins, protecteurs de la biodiversité.

Il a été projeté de faire appel aux compétences des services des Directions Départementales des Territoires et de l'environnement pour éclaircir la lecture de la cartographie des Cours d'eau classés liste1 et liste 2. Des discussions fructueuses ont permis d'échanger sur de nombreux sujets.

La Présidente a montré son optimisme mais aussi comme toujours sa forte détermination à poursuivre les actions de l'ARAM Auvergne pour la sauvegarde des moulins. Elle a cité un proverbe africain qu'elle a découvert sur le site de la Mairie de Saugues : « Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin ».

Tous unis allons plus loin ! Après un apéritif offert par la Municipalité, un très bon repas de terroir au restaurant La Terrasse  a été très apprécié. L'après-midi a été riche en événements particulièrement interessants, avec les visites du moulin de Couleau et la Conserverie de champignons de la Famille Borde.